Infos aux entreprises

Vous êtes une entreprise du secteur de la Bijouterie-Joaillerie, vous souhaitez recruter un nouveau collaborateur qui pourra se former à vos techniques particulières, l’alternance est la réponse idéale à votre besoin

Recruter un apprenti

Les étapes du recrutement

  1. Les apprentis des Ecoles de la Bijouterie-Joaillerie sont sélectionnés lors du test d’aptitude qui valide leur capacité à l’exercice des métiers de la Bijouterie : précision, qualité d’exécution, mais aussi concentration, logique et rapidité.
  2. Vous pouvez obtenir la liste des 30 meilleurs candidats au test d’aptitude afin de prendre l’initiative de les recruter ou consulter notre Page emploi ; Nous demandons également à nos élèves de prouver leur implication et leur motivation en menant individuellement leur recherche d’une entreprise d’accueil.
  3. Vous recevez nos candidats lors d’un entretien de recrutement et sélectionnez le profil de votre choix ; Nos élèves vous laissent une documentation permettant de prendre contact avec notre centre pour obtenir tous les renseignements utiles.
  4. Vous prenez contact avec notre équipe au 01.40.26.98.00 qui vous guide sur les possibilités de contrats et tous les avantages dont votre entreprise peut bénéficier.
  5. Vous signez avec votre apprenti un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation. Votre apprenti est prêt à rejoindre votre entreprise. Consultez également notre Foire aux Questions pour en savoir plus sur l’alternance.

Les diplômes nationaux préparés par nos apprentis correspondent à différentes spécialités et vous permettent de recruter selon vos critères

– Avec le CAP Arts et Techniques de la Bijouterie-Joaillerie, votre apprenti passe 3 jours par semaine dans votre entreprise et 2 jours au centre de formation, pour une durée de deux ans. Le CAP sanctionne une maîtrise des gestes techniques de fabrication joaillière et de représentation graphique.

– Avec la Mention complémentaire en Joaillerie, votre apprenti passe 3 jours par semaine dans votre entreprise et 2 jours au centre de formation, pour une durée d’un an. Le titulaire d’une mention complémentaire Joaillerie est un professionnel qui maîtrise, l’exécution du bijou, la préparation de la mise en place des pierres sur le bijou. Il est amené à travailler en équipe. Il œuvre dans la fabrication et le montage de bijoux.

– Avec le DMA du Bijou, votre apprenti passe 2,5 jours par semaine dans votre entreprise et 2,5 jours au centre de formation, pour une durée de deux ans. A l’issue du DMA, le diplômé a acquis des compétences de Designer / Concepteur créateur en Bijouterie-Joaillerie.

Contrat

Deux types de contrats existent pour les formations en alternance, adaptés au profil de l’apprenant et de l’entreprise.

La formation en alternance repose sur le partage du temps de travail entre le centre de formation et l’entreprise. Elle permet à votre apprenti d’être rapidement opérationnel et de développer son potentiel dans votre environnement.

Votre entreprise possède un atelier de Bijouterie-Joaillerie ? Vous pouvez recruter avec un contrat d’apprentissage, ou, si vous le souhaitez, un contrat de professionnalisation.

Vous êtes une entreprise de Bijouterie Fantaisie ? Recrutez l’un de nos élèves grâce au contrat de professionnalisation.

Calculer le salaire de votre apprenti avec le Portail de l’Alternance

Comprendre les différences entre les deux contrats

L’apprenti perçoit une rémunération déterminée en pourcentage du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC).
Le salaire de l’apprenti est totalement ou partiellement exonéré des charges sociales.

Contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage pour les diplômes poursuivis au CFA de la Bijouterie (CAP, Mention complémentaire ou DMA) est un Contrat à Durée Déterminée de un ou deux ans.

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation pour les diplômes poursuivis à BJO Formation (CAP, Mention Complémentaire et BMA) est un Contrat à Durée Déterminée de un ou deux ans.

Documentation

Vous êtes le maître d’apprentissage d’un apprenti de la Haute Ecole de Joaillerie dans votre entreprise

Le maître d’apprentissage est directement responsable de la formation de l’apprenti dans l’entreprise, en assumant la fonction de tuteur.

Il contribue à l’acquisition par l’apprenti au sein de son entreprise des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé, en liaison régulière avec le CFA de la Haute Ecole de Joaillerie.

Le maître d’apprentissage doit :

  • Etre majeur
  • Offrir toutes les garanties de conformité
  • Remplir les conditions de compétences, qui se définissent en termes de diplômes et d’années d’expérience

Chaque année au CFA de la Haute Ecole de Joaillerie, une soirée de rencontres est organisée entre les maîtres d’apprentissages, les élèves et les enseignants au moment de la rentrée. Les professeurs viennent également visiter les apprentis dans leur entreprise en cours d’année, afin d’échanger avec le maître d’apprentissage sur son intégration et sa formation professionnelle. Enfin tout au long de l’année, le livret d’apprentissage permet d’établir un lien constant entre l’entreprise et la Haute Ecole de Joaillerie.

Votre société souhaite accueillir un apprenti en contrat d’apprentissage

 

Aides

Recruter en alternance vous permet de bénéficier de certains avantages et certaines aides.

Les aides pour le contrat d’apprentissage

Une indemnité compensatrice forfaitaire versée par la Région d’un montant planché de 1000 €.

– Des aides financières : Une prime d’incitation à la formation d’apprentis handicapés égale à 520 fois le SMIC horaire applicable au premier jour du mois de juillet compris, dans la première année d’apprentissage.

– Une exonération des charges sociales :

  • Une exonération totale des cotisations sociales patronales et salariales d’origine légale et conventionnelle (à l’exception de celles dues au titre des accidents du travail et maladies professionnelles) pour les entreprises de moins de 11 salariés (apprentis non compris) et les employeurs inscrits au Répertoire des métiers (ou, en Alsace-Moselle, au répertoire des entreprise).
  • Une exonération partielle des cotisations sociales patronales (elle ne concerne que les cotisations d’assurance sociales : maladie, maternité, invalidité, décès et vieillesse, et d’allocations familiales) pour les autres entreprises

Un crédit d’impôt apprentissage égal au produit du montant de 1600€ par le nombre moyen annuel d’apprentis.

Les aides pour le contrat de professionnalisation

– Des aides financières :

  • Une aide financière forfaitaire à l’employeur pour toute embauche de demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus ayant des difficultés d’insertion dans un emploi durable d’un montant de 2000 €.
  • Une aide financière à l’embauche d’un demandeur d’emploi de 45 ans et plus d’un montant de 2000 €.

– Des exonérations de charges sociales :

  • Exonération des cotisations patronales d’assurance maladie, maternité, vieillesse et allocations familiales pour les contrats de professionnalisation conclus avec des demandeurs d’emploi âgés de 45 ans et plus.
  • Dans les autres cas, pas d’exonération spécifique de cotisations patronales mais l’entreprise pourra bénéficier de la réduction générale de cotisations patronales de Sécurité Sociale dite « Réduction Fillon ».