Le developpement à l’international

La présence à l’international est au cœur des préoccupations de la Haute Ecole de Joaillerie. Celle-ci est aujourd’hui sollicitée par plusieurs pays étrangers, universités de Chine et d’Afrique, et par des gouvernements comme le Botswana, 1er producteur de diamants de joaillerie au monde.

La culture à la française

Malgré ces nombreuses sollicitations, la Haute Ecole de Joaillerie n’ouvrira pas d’antennes extérieures. Elle souhaite se développer à l’international mais de façon maîtrisée, pour former de jeunes étrangers et en faire les ambassadeurs du goût, du luxe et de la culture française dans leur pays.